Soplo


Le caisson de la Monarca Mobile abritait quatre « souffleurs », sculptures cinétiques de Patrick Beaulieu, qui ont été présentées pour la première fois lors de l’exposition Souffle à la galerie Art Mûr de Montréal, en janvier 2007.


Souffleurs

Dans Souffle (2007), des plumes d’oie blanche et des ailes de monarques fournissent la matière de base pour un détournement des formes naturelles, révélant leur fragilité essentielle aux métamorphoses du regard.

Patrick Beaulieu illumine, dans des tubes de verre, sous un faisceau de lumière concentrée, des ailes de monarques tournoyant dans le souffle produit par des micros ventilateurs. Des formes hybrides à mi-chemin du vivant et de la matière inerte semblent reprendre vie devant nos yeux.


Passe-frontières

Défiant l’interdit qui pèse sur la circulation transfrontalière de la matière organique, Patrick Beaulieu avait rapporté du Mexique au Canada des ailes de monarques en les glissant dans des fentes pratiquées dans un vieux manuel de géographie physique.

Les pages déployées, constellées d’ailes de monarques, de ce livre de contrebandier, intitulées Les Passe-frontières, étaient exposées comme autant de spécimens entomologiques, sur un des murs de la galerie.


Métamorphoses du souffle

Un livre d’art, composé d’une série de feuilles volantes insérées dans un boîtier de bois serti d’une aile de monarque, présentait l’essai « Métamorphoses du souffle » de Daniel Canty. Ce texte, où il est question des racines communes de l’âme et du souffle, est prémonitoire de la collaboration poétique du Vector monarca.
> pdf


Patrick Beaulieu, Souffle, ailes de papillons monarques dans des contenants en verre transparent, animées par l’emploi de micros ventilateurs.

Installation présentée à la galerie Art Mûr de Montréal, à l’Institut des nouveaux médias de Banff, au centre Est-Nord-Est, au Musée d’art contemporain Alfredo Zalce de Morelia, à la galerie Espacio México de Montréal ainsi qu’en divers lieux publics lors de la traversée du Vector monarca (Canada/EUA/Mexique), 2007.

Photo Paul Litherland